www.toutes-les-videos-business.com

La vidéo, c'est dans la boîte !

5 idées reçues qui vous empêchent d’utiliser la vidéo dans votre entreprise


Lorsque je discute avec des prospects ou des clients, ils montrent de nombreuses idées reçues à propos de l’usage de la vidéo dans leur entreprise.

Dans cet article, on va tacler ces idées reçues, et vous décomplexer par rapport à cet usage de la vidéo.

 

Idées reçues 1/5 : la vidéo, c’est cher

FAUX !!

Vous pensez que c’est cher car vous avez en tête le prix des vidéos événementielles, publicitaires, ou institutionnelles.

Mais vous avez besoin de faire des formations en ligne, des communications régulières vers les clients ou les collaborateurs ! Et vous avez aussi besoin de communiquer régulièrement, toutes les semaines par exemple. Alors ces vidéos-là, industrialisées, à la chaîne, rapides, peuvent ne rien coûter !

Faîtes-les avec votre smartphone, ou bien avec le vidéomaton, et le prix s’effondre (quelques dizaines d’euros par vidéo) ! Mettez aussi le perfectionnisme de côté.

Faîtes aussi le calcul du coût d’une procédure Word ou d’un kit de formation Power Point. Pour cela, faites des hypothèses. Par exemple pour le coût d’un document :

  • Comptez combien de personnes interviennent dans la conception du document
  • Comptez combien de temps chacun y passe
  • Comptez surtout le temps de rédaction par l’auteur
  • Comptez le temps de relecture, et les sessions de pinaillage sur des détails.
  • Comptez les temps de diffusion (impression éventuelle, distribution…)
  • Comptez enfin et surtout le temps que chacun passe à essayer de retrouver l’information et de la comprendre. Combien de temps les gens passent à interpréter quelque chose qui aurait été mieux en vidéo.
  • Comptez le coût des erreurs faites par les gens parce que les documents ne sont pas clairs

Osez faire ce calcul, et vous serez sidéré de voir que ça vous coûte entre 2000€ et 4000€ par an et par document. Mettez ce coût en lien avec le niveau de satisfaction que les utilisateurs ont de ces documents !

L’usage de la vidéo ne coûtera pas plus cher, et impliquera beaucoup plus vos équipes.

 

Idées reçues 2/5 : la vidéo, c’est compliqué

FAUX !!

Là encore, mettez votre niveau d’exigence là où il doit être. Faire des procédures ou formations en ligne pour vos collaborateurs, est-ce compliqué ?

Le plus souvent, le plus compliqué n’est pas la vidéo elle même, mais la difficulté que vous avez à mettre vos idées dans le bon ordre. Votre fond n’est pas clair ! Mais dès que votre fond est clair, faire des vidéos devient simple.

Techniquement, cela devient aussi simple. Votre smartphone, ou bien des outils vidéos sans montage, ou encore un monteur sous-traitant… Les solutions sont multiples.

 

Idées reçues 3/5 : pour faire des vidéos, il faut du matériel professionnel

FAUX !!

Pour faire des vidéos événementielles, publicitaires, ou institutionnelles, c’est vrai. Pour faire des e-learning, des communications internes ou externes régulière, ce n’est pas nécessaire.

Vous pouvez acheter une caméra et/ou un appareil photo reflex à prix tout à fait correct pour quelques centaines d’euros. Dans le budget d’une PME, c’est abordable. Quelques accessoires sont nécessaire, comme quelque lumières, et un micro-cravate).

Vous pouvez aussi prendre un abonnement dans une structure comme le PitchBar pour louer l’utilisation du matériel.

Luttez contre votre côté geek ; développez votre côté pragmatique. Vous pouvez faire de très bonnes vidéos avec du matériel amateur.

 

Idées reçues 4/5 : mes équipes ont peur de la caméra

FAUX !!

De plus en plus, en famille ou entre copains, on s’empresse de se filmer pour mettre un petit mot sympa et drôle sur les réseaux sociaux. Donc, ce n’est pas la caméra qui fait peur. Après tout, ce n’est qu’un bout de cuivre, de verre et de plastique.

La vraie crainte est d’être humilié en environnement professionnel. Les gens ont peur de ne pas paraître assez pro. Quelle hérésie ! Quand vous avez appris à faire du vélo, saviez-vous aligner les kilomètres à l’allure d’un coureur du tour de France ? Bien évidemment que non…

Vos équipes doivent apprendre l’indulgence envers eux-mêmes, et doivent se donner le temps d’apprendre. Elles doivent s’exercer, s’exercer, et s’exercer encore.

Comme vous savez maintenant que la vidéo, c’est facile et peu cher, alors donnez leur le temps de monter en compétence. Ne déléguez pas le passage caméra à des acteurs, ou pire, à des vidéos sans acteur, type motion design.

 

Idée reçue n°5 : c’est pas le moment

FAUX !!

Vous dîtes que ce n’est pas le moment car vous redoutez la charge de travail. Vous savez tellement de choses sur votre business, que vous craignez le travail à faire pour tout mettre en boîte. Mais quand est-ce que ce sera le moment alors ? Votre entreprise fonctionne, elle est en croissance. Donc quand aurez-vous plus de temps demain ? Allez vous attendre que vos concurrents, eux, s’y mettent et vous mettent un ou deux ans de maturité dans la vue ?

Analysez plutôt là où la vidéo pourrait vous faire gagner du temps sur une semaine type ou un mois type. Démarrez doucement, testez, expérimentez… Prenez votre smartphone, faites 5 capsules vidéos de 3 minutes sur des sujets que vous passez du temps à rabâcher dans votre entreprise. Vous venez de gagner 3 ou 4 heures sur un mois, car la vidéo va travailler pour vous.

 

Idées reçues n°6 : je vais perdre ma certification qualité

FAUX !!

Oui, je sais, j’ai titré qu’il y avait 5 idées reçues. Et bien non, j’en rajoute une sixième qui me tient particulièrement à cœur.

Une procédure texte ou vidéo ont selon moi strictement la même valeur, à la condition que :

  • le contenu soit exact
  • le document (texte ou vidéo) soit un document approuvé, versionné, et avec une date de péremption.

Pourquoi un auditeur rejetterait un document vidéo plus clair qu’un document texte, donc allant dans le sens d’une meilleur maîtrise des activités ?

De plus, on pourrait aller jusqu’à dire que l’obligation de procédures textes est discriminatoire envers les illettrés, mal-lettrés, et les aveugles.

Donc oui, je l’annonce haut et fort, vous ne perdrez pas votre certification à passer à la vidéo. Éduquez votre auditeur avec les arguments que je vous donne.

 

Pour aller plus loin

Visionnez la vidéo qui correspond à cet article :

Des arguments pour vous décoincer sur l’usage de la vidéo dans votre entreprise.

Complétez mon propos dans les commentaires de la vidéo.

Si vous avez essayé, partagez votre expérience ! Ça fera avancer la cause, et aidera ceux qui veulent s’y mettre mais hésitent encore !

A bientôt !

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous êtes perdu avec les vidéos ? Formez vous avec le guide

"12 types de vidéos pour moderniser votre entreprise"